C. MAIS. Raevskii (Après 27 février 1837 r. A Saint-Pétersbourg)

Mon cher ami Rajewski.
Je vais maintenant à la maison pour dire au revoir. Vous ne pouvez pas imaginer mon désespoir, quand j'appris, Je blâme votre malheur, vous, moi aussi bon vouloir, de cette note souffrira. Dubelt dit, que Kleinmichel trop coupable ... Au début, je ne vous ai pas dit au sujet, mais je fus interrogé par le souverain: dit, que vous ne serez rien et que si je me enferme, je en tant que soldat ... Je me souviens de ma grand-mère ... et ne pouvait pas. Je lui ai sacrifié ... Qu'est-il arrivé à moi en ce moment, Je ne peux pas dire, – но я уверен, que vous me comprendre et pardonner, et est encore digne de son amitié ... Qui aurait prévu!.. Je viendrai à vous sans faute. Brûlez cette note.
Твой – М. L.

Taux:
( Aucune évaluation pour le moment )
Partage avec tes amis:
Mikhail Lermontov
Ajouter un commentaire