C. ET. Raevskii (La première moitié de Mars, 1837 r. A Saint-Pétersbourg)

Cher ami Sviatoslav.
Vous ne pouvez pas imaginer, tu me fait heureux dans sa lettre. J'étais sur la conscience de votre misère, Je suis tourmenté par la pensée, que vous souffrez pour moi. donner à dieu, à vos espoirs se réalisent. Grand-mère est occupée à Dubbelt, et aussi A. Athanasius. Quant à moi préoccupations, J'ai commandé la nourriture et bientôt obmundirovku. Je commandant, je pense, vous permettra de voir - sinon, je viendrai donc. Aujourd'hui, je fus envoyé à parler, donc je ne suis pas allé, pas encore me manifesterai à Kleinmichel, car il est maintenant mon patron <…>. Aujourd'hui, j'étais dans Athanasius Alexéévitch, et il m'a demandé de ne pas prendre des risques sans l'autorisation du commandant - et il veut le demander. Si vous ne permettez pas, Je viens tout. Qu'est-ce Krajewski, m'a été reproché d'être, que tu as souffert à cause de moi? - je pense parfois, le monde entier est tourné contre moi, et si ce ne sont pas très flatteur, à droite, Je serais bouleversé ... Au revoir, un de mes amis. Je vais vous écrire sur les merveilles du pays - est. Je réconforté les mots de Napoléon: Les grands noms se font à l’Orient. Voir: un non-sens. adieu, toi pour toujours
M. Lermontoff.

Taux:
( Pas encore d'évaluation )
Partage avec tes amis:
Mikhail Lermontov
Ajouter un commentaire