n. fa. Plautinu (début Mars 1840 g. A Saint-Pétersbourg)

votre Excellence,
Cher Monsieur!
Dès réception des ordres de Votre Excellence pour expliquer les circonstances de mon duel avec M. Barant, J'ai l'honneur de transmettre à Votre Excellence, Le 16 Février au bal de la comtesse de Laval, M. Barante a demandé mon explication au sujet si ce que je l'ai dit; Je lui ai répondu, que tout lui a remis à injustement, mais comme il était mécontent, J'ai ajouté, cette explication plus ne vise pas à lui donner. Sur sa réponse poignante, je l'ai dit les mêmes ardillons, queĺ dit-il, que si j'étais dans son propre pays, il saura comment mettre fin à la question; Alors je lui répondis, que la Russie doit respecter les règles de manière aussi stricte, comme partout, et que nous sommes moins que d'autres se laissent insulter en toute impunité. Il m'a appelé, nous avons convenu et quittâmes. 18-jour de dimanche 12 Le matin, nous avons rassemblé sur la rivière Noire sur la route Pargolovskaya. Son second était un Français,, dont je ne me souviens pas, et qui n'a jamais jusqu'à présent avait pas vu. Étant donné que M. Barante se considérait offensés, Je lui ai donné le choix des armes. Swords choisis, mais nous avons aussi des armes. A peine nous croiser le fer, comme ma fin de la faillite, et il m'a dit un peu gratté seins. Ensuite, nous avons pris les pistolets. Nous avons dû tirer ensemble, mais je suis un peu en retard. Il a donné une miss, Je l'ai déjà tourné sur le côté. Après cela, il m'a donné sa main, et nous sommes allés.
ici, votre Excellence, un compte rendu détaillé de tout ce qui est passé entre nous.
Avec la vraie dévotion
J'ai l'honneur respecter
votre Excellence
humble serviteur
Mikhail Lermontov.

Taux:
( Pas encore de notes )
Partage avec tes amis:
Mikhail Lermontov
Laisser un commentaire